en tete
Les récompenses

Les récompenses

Le repos, les caresses et les félicitations vocales sont d’excellentes récompenses. Soyez généreux!

Lorsque le cheval vous donne le mouvement souhaité, récompensez-le en cédant à votre tour, en relâchant la pression. Cela lui permettra de comprendre qu'il a bien réalisé l'exercice. C'est le moyen le plus simple de faire progresser votre cheval, car il cherchera toujours son confort. N'oubliez donc jamais de retirer la pression lorsque votre cheval vous donne le bon mouvement.

Les véritables temps de pose doivent être réguliers... Pas spécialement longs mais nombreux. Monté, laissez les rênes complètement lâches et laissez le cheval tranquille; au sol, détournez-vous du cheval et laissez le tranquille.

Les chevaux aiment les contacts physiques. Caressez-la quand vous voulez récompenser votre monture. Trouvez son "point faible" et gratouillez cet endroit: le cheval adore ça. Mais évitez de tapoter son encolure: n'oubliez pas qu'un cheval sent quand une mouche se pose sur lui! Par association, le cheval assimilera évidemment une "tapette" à une récompense. Mais il préférera toujours des gratouilles (le haut de la croupe, le garrot, le poitrail, etc). Au départ, une caresse n'est ni agréable ni désagréable pour le cheval. Là, encore le cheval ne connaît pas ce qu'est une caresse, il l'appréciera par habituation et association.

Gratouille

Parlez à votre compagnon, dites-lui que vous êtes content de lui. Et au contraire, n’hésitez pas à prononcer un « non » ferme quand votre cheval n’exécute pas le mouvement demandé.

Quid des friandises?

Je vous conseille d’éviter de donner trop de friandises lorsque vous travaillez votre cheval. Ce dernier risque de prendre de mauvaises habitudes. Comme par exemple anticiper la fin de l'exercice et mendier une friandise. Si c'est le cas, surtout, ne lui donnez aucun bonbon! Récompensez votre cheval autrement pendant quelques temps.
Le cheval doit répondre à votre demande parce qu'il la comprise, pas par envie de recevoir une friandise.
Si vous souhaitez user des friandises, faites le avec parcimonie. Ne donnez que des petits bouts pour que le cheval reste disponible pour travailler. Car on ne travaille pas la bouche pleine!!!
Vous pouvez utiliser un ordre vocal avant de donner un bonbon à votre cheval.

Pour ma part, le cheval reçoit une friandise (mais pas à chaque fois) lorsque je le sors de son pré. Egalement après un exercice difficile pour le cheval afin qu'il fasse particulièrement le rapport entre la réussite dudit exercice et la récompense. Sachez que si vous ne donnez une récompense alimentaire qu'à la fin de la séance, au retour à l'écurie par exemple, le cheval cherchera cette fin de séance. Est-ce vraiment votre objectif? Le fait de mettre pied à terre et de desseller est déjà une grande récompense pour le cheval. Je privilégie donc l'étalement des récompenses alimentaires avant le travail, lors du travail, et lorsque je vais simplement dire bonjour aux chevaux. Je rends ainsi ma présence et le travail agréables.


[Retour aux articles]
autres fonctions
Accueil
Nb de visiteurs:128282
Contact
pied de page
Copyright "Equi-logique" 2017, tous droits réservés. Webmaster: Anne Fontaine